‘La lecture agrandit l’âme’. Voltaire

Tout d’abord merci ma chère Solange pour la poésie de ton long et touchant commentaire sur mon article précédent. Je vais l’imprimer et le scrapper en souvenir. Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de la lecture et ses bienfaits. J'ai toujours aimé lire. Adolescente, je me cachais sous la couette pour lire avec une pile électrique, de manière à ce que maman ne voit pas la lumière de ma chambre à une heure avancée de la nuit...

clo_lecture

Plus tard, lorsque j'ai eu mon enfant, les séances de lecture à haute voix avec mon Astréor et mon p'tit loup étaient de vrais moments de bonheur. C’est comme si nous étions au théâtre, avec mimiques et intonations en plus. Bon, il faut quand même que je mette un bémol, car revenir mille fois sur l'histoire du cochon Dudule dans le Club des cinq a eu parfois raison de notre patience.

Notre 'plus laborieux souvenir' reste la lecture de Croc blanc de Jack London. Magnifique et touchante histoire, ce livre est une lecture indispensable pour sensibiliser petits et grands sur l'influence que l'homme peut avoir sur ceux qui partagent avec lui la planète. La seule difficulté, c'était le nombre de mots nouveaux par page qu'Alban ne comprenait pas et dont il fallait regarder le sens dans le dictionnaire pour pouvoir continuer la lecture.
J'ai toujours pensé que la lecture d'un roman ou d'une fiction stimule notre cerveau, enrichit notre vocabulaire et augmente notre créativité. C’est une expérience enrichissante à condition toutefois qu'elle ne soit pas indigeste.

C'est du reste pourquoi j'ai toujours été une adepte de Pennac et de son livre ‘Comme un roman’. Voilà, à travers cette affiche dessinée par Quentin Blake, les 10 droits du lecteur selon Pennac.

lecteurHR_1_

Pourtant, la lecture requiert de bonnes conditions. Il y a les lectures touchantes qui se lisent facilement et agréablement comme celle de Barbara Constantine et de son roman 'Et puis Paulette...'. C’est l’histoire de Ferdinand, un homme qui se retrouve seul dans sa grande ferme après le départ de ses enfants. Sur le conseil de ses petits-enfants, il décide d’héberger Marceline, sa voisine dont le toit de sa maison menace de s’effondrer ; puis Guy son ami d’enfance devenu veuf ; ensuite les sœurs Lumière terrorisées par un neveu. Ces cinq personnes de 67 à 95 ans vont cohabiter ensemble. Deux jeunes étudiants vont les rejoindre : Muriel, élève infirmière, s’occupe d’eux, contre le gîte et le couvert et Kim vient de temps en temps entretenir le jardin potager. Bientôt, Muriel met au monde une petite fille... dont elle ne veut pas s'occuper. Le club des cinq (on y revient) prend Bébé Paulette sous son aile. Un lien improbable va unir ses personnages. Une belle histoire de solidarité et d’amour écrite avec humour et poésie.

imagesCAKZ0HL6

Et puis, il y a celles  qui vous bouleversent et changent votre regard sur la vie. Non, je ne l'ai pas encore lu ton livre ma chère Libéllule. Oui, je l'ai commandé et je l'attends. Je sais que j'ai mis du temps pour le faire, repoussant inconsciemment ce moment, peut-être par peur d'être trop chamboulée, mais le moment est venu pour moi de me plonger dans ton récit. Je te dirai…

couv_products_61193_1_

 Et vous quels livres vous ont fait vibrer ?